Fidèle compagne de Marie-Thérèse de Soubiran, avec Marie-Elisabeth de Luppé, elle a employé sa vie à redonner l’esprit que la fondatrice avait voulu pour sa Congrégation,

[/église du Mas Stes Puelles où elle fut baptisée/]

Aller en haut